suivre eaudyssey

   

Qui est en ligne ?

Nous avons 66 invités en ligne
Home A propos de la GIRE Concepts liés à la GIRE Gestion publique de l'eau
Gestion publique de l'eau

"L’eau n’est pas un bien marchand, sa gestion doit relever d’une réelle maîtrise publique. L’accès à l’eau constitue un droit fondamental pour tous.
En France, les communes ont les compétences “eau” et “assainissement”, qu’elles peuvent transférer à une autre autorité organisatrice comme une communauté d’agglomération,
communauté urbaine, syndicat, etc. Toute autorité organisatrice a la responsabilité d’organiser le service, de le contrôler, d’en répondre devant les citoyens. Ce sont donc les élus qui choisissent le mode de gestion du service et ce choix est donc essentiellement politique. Le regard posé par les citoyens sur la gestion et son mode est de plus en plus exigeant.

Gestion publique ou gestion privée, le choix est donc important et doit résulter d’un projet décidé, porté par les élus, dont les enjeux doivent être débattus en toute transparence car ils
engagent l’avenir à court terme et les générations futures. En effet, dans le cas des délégations de service public, la durée des contrats est plus longue que celle d’un mandat politique.
D’autre part le poids croissant des investissements nécessite des emprunts supportés par l’usager final sur des périodes longues. Ce portage des annuités – soit direct par l’autorité organisatrice, soit indirect par l’opérateur privé – sera remboursé dans tous les cas par le prix de l’eau… parfois pendant plus de 20 ans. Le choix de l’autorité organisatrice est donc lourd
de conséquences car il engage l’avenir de manière “durable”. "

D'après Aqua Publica Europa, La Gestion publique de l'Eau, mode d'emploi.

 

Voir également le livre L'Eau, un bien public, coordonné par Olivier Hoedeman et Satoko Kishimoto aux Editions Charles Léopold Mayer (2010).

 

© EAUDYSSEY 2012 - Mentions légales - Site réalisé par OLIVB Infographie